Effets de la lumière bleue sur la santé des yeux

screen  photoDans certaines études chez l’animal, la lumière bleue provenant de sources lumineuses à DEL a endommagé les cellules photoréceptrices de la rétine. L’exposition aiguë à la lumière à haute intensité, comme la lumière bleue, a causé la perte de cellules photoréceptrices chez les singes rhésus et d’autres espèces animales, comme les rats, dans lesquelles l’éclairage à DEL a causé des dommages même à des niveaux d’exposition domestiques.

Cependant, ces dommages varient selon l’heure de la journée. L’intensité des effets nocifs est trois à quatre fois plus élevée la nuit que le jour.

Ces données suscitent de vives inquiétudes quant à l’effet négatif potentiel de la lumière bleue sur la rétine humaine la nuit. Cependant, selon le même auteur, l’utilisation des LED bleues dans des pratiques telles que la chromothérapie ou dans les jouets lumineux suscite quelques inquiétudes – dans ce dernier cas, parce que les yeux des jeunes enfants sont plus sensibles à la lumière.

Certaines études suggèrent également que l’exposition chronique à la lumière bleue peut augmenter le risque de développer une dégénérescence maculaire et d’autres pathologies liées au vieillissement.

Une étude épidémiologique a également montré que l’exposition au soleil – une source naturelle de lumière bleue – augmente le risque de changements maculaires précoces. Cependant, cette association spécifique des effets de la lumière bleue est difficile à évaluer chez l’homme et mérite des études complémentaires.

De plus, des études ont montré que la lumière bleue peut entraîner un dysfonctionnement des mitochondries, qui sont présentes en forte concentration dans les cellules ganglionnaires de la rétine.